Samouraï

34
Yes
None
1
1000000
Search...
/samourai/
Thumbnail
Sort By:
Japon - Zunari Jingasa - Clan Tokugawa - Période Edo - 19ème.

Zunari jingasa de daimyo en laque noir, modèle de cavalier. Il est décoré en hira maki-e de laque or d'un môn daki kashiwa du clan des Tokugawa. Tehen kanamono en cuivre doré. Intérieur laqué rouge. Coiffe intérieure refaite. Quelques gerces du laque. Très bon état compte tenu de son âge. D'époque Edo - 19ème. 

Dimensions: Longueur: 34,5 cm ; largeur: 31 cm ; Hauteur : 14,5 cm.

Le Jingasa était une coiffe de samouraï porté lors de voyages. Plus léger que le Kabuto, il exerçait un rôle de protection autant du soleil que des intempéries. Sur certains comme celui-ci, un môn indiquait l'appartenance aux différents clans. A partir de la Période Edo (1600-1868), il fût porté plus souvent vu que l'ère des guerres internes au Japon disparaissait.

 
Armure de Samouraï - Ère Showa - 20ème - VENDU

Authentique et véritable armure de Samouraï de l’ Ère Showa  en cuir, tissus et métal de type "tōsei gusoku" (légère).

Cette amure se compose des éléments suivants :

Kabuto. C’est le casque traditionnel de l’armure japonaise employé par les samouraïs. Il est constitué en forme d'une bombe, composée de diverses plaques en métal forgé et rivetées entre elles protégeant le sommet du crâne ainsi qu'une série de lamelles souples (shikoro) protégeant le cou.

2°.Jinbaori. C’est un manteau sans manches, à l'origine porté sous l'armure puis par-dessus. Il est en soie, travaillé de fils d’or et très bien fini. Dans certains cas, il arbore le blason de certaines familles. Ce vêtement se trouve assez rarement.

Wakidate. Cimier sur le Kabuto.

Maedate représentant un dragon la gueule ouverte entouré de 6 têtes de dragons sur un présentoir de forme demi sphérique. C’est l’ornement central sur le devant du Kabuto, très varié et reflétant les valeurs ou les croyances du samourai

Menpô. C’est la protection faciale portées avec le casque par les samouraïs. Ici avec une moustache en crin.

Shikoro à cinq lamelles lacées de soie bleue. C’est le couvre nuque, protection en demi cercle du cou et des épaules.

Yodarekake à quatre lamelles. C’est le protège gorge

en lamelles de cuir laqué, orné d’une représentation faciale mythologique. C’est le plastron composé de deux parties (face et arrière).

kusazuri à six lamelles lacées de soie. C’est la jupe constitué de plusieurs pas pour favoriser la mobilité tout en protégeant la région des hanches

10° Sode à cinq lamelles en cuir laqué lacées de soie. Ce sont les épaulières protégeant les épaules.

11° Kote de type en tissu, plaques de cuir laqué. Ce sont les manches pour protéger les avants bras et les mains.

12° Haidate en tissu et lamelles de cuir laqué. Ce sont les cuissards qui protègent les cuisses sous la jupes.

Dimensions: Hauteur: 1,50 m environ ; largeur: 0,80 m environ - Poids: entre 10 et 15 kg.

Époque: Ère Showa (1926 - 1989) - Moitié de la période.

État: Usures.

Expertisée par Monsieur Jean Gauchet, membre de l’Oriental Ceramic Society de Londres et également membre et grand expert en art asiatique pour la Chambre européenne des experts-conseils en œuvres d’art à Paris.

Tout comme l'ère Meiji, l'ère Showa fut une période de paix. Il est donc normal qu'à ces périodes, les armures n'étaient plus des objets à caractères guerriers mais bien à une fonction d'apparat.

Japon - Zunari Jingasa - Clan Tokugawa - Période Edo - 19ème.
Zunari jingasa de daimyo en laque noir, modèle de cavalier. Il est décoré en hira maki-e de laque or d'un môn daki kashiwa du clan des Tokugawa. Tehen kanamono en cuivre doré. Intérieur laqué rouge. Coiffe intérieure refaite. Quelques gerces du laque. Très bon état compte tenu de son âge. D'époque Edo - 19ème.  Dimensions: Longueur: 34,5 cm ; largeur: 31 cm ; Hauteur : 14,5 cm. Le Jingasa était une coiffe de samouraï porté lors de voyages. Plus léger que le Kabuto, il exerçait un rôle de protection autant du soleil que des intempéries. Sur certains comme celui-ci, un môn indiquait l'appartenance aux différents clans. A partir de la Période Edo (1600-1868), il fût porté plus souvent vu que l'ère des guerres internes au Japon disparaissait.  
Armure de Samouraï - Ère Showa - 20ème - VENDU
Authentique et véritable armure de Samouraï de l’ Ère Showa  en cuir, tissus et métal de type "tōsei gusoku" (légère). Cette amure se compose des éléments suivants : 1° Kabuto. C’est le casque traditionnel de l’armure japonaise employé par les samouraïs. Il est constitué en forme d'une bombe, composée de diverses plaques en métal forgé et rivetées entre elles protégeant le sommet du crâne ainsi qu'une série de lamelles souples (shikoro) protégeant le cou. 2°.Jinbaori. C’est un manteau sans manches, à l'origine porté sous l'armure puis par-dessus. Il est en soie, travaillé de fils d’or et très bien fini. Dans certains cas, il arbore le blason de certaines familles. Ce vêtement se trouve assez rarement. 3° Wakidate. Cimier sur le Kabuto. 4° Maedate représentant un dragon la gueule ouverte entouré de 6 têtes de dragons sur un présentoir de forme demi sphérique. C’est l’ornement central sur le devant du Kabuto, très varié et reflétant les valeurs ou les croyances du samourai 5° Menpô. C’est la protection faciale portées avec le casque par les samouraïs. Ici avec une moustache en crin. 6° Shikoro à cinq lamelles lacées de soie bleue. C’est le couvre nuque, protection en demi cercle du cou et des épaules. 7° Yodarekake à quatre lamelles. C’est le protège gorge 8° Dô en lamelles de cuir laqué, orné d’une représentation faciale mythologique. C’est le plastron composé de deux parties (face et arrière). 9° kusazuri à six lamelles lacées de soie. C’est la jupe constitué de plusieurs pas pour favoriser la mobilité tout en protégeant la région des hanches 10° Sode à cinq lamelles en cuir laqué lacées de soie. Ce sont les épaulières protégeant les épaules. 11° Kote de type en tissu, plaques de cuir laqué. Ce sont les manches pour protéger les avants bras et les mains. 12° Haidate en tissu et lamelles de cuir laqué. Ce sont les cuissards qui protègent les cuisses sous la jupes. Dimensions: Hauteur: 1,50 m environ ; largeur: 0,80 m environ - Poids: entre 10 et 15 kg. Époque: Ère Showa (1926 - 1989) - Moitié de la période. État: Usures. Expertisée par Monsieur Jean Gauchet, membre de l’Oriental Ceramic Society de Londres et également membre et grand expert en art asiatique pour la Chambre européenne des experts-conseils en œuvres d’art à Paris. Tout comme l'ère Meiji, l'ère Showa fut une période de paix. Il est donc normal qu'à ces périodes, les armures n'étaient plus des objets à caractères guerriers mais bien à une fonction d'apparat.